LE SNIPER DU LUNDI Que pèse la vie d’un orang-outan face à la convoitise des groupes horlogers ?

Publié le

L’industrie des montres suisses n’est pas toujours logique, ni même décente : elle clame partout la vigueur de ses convictions environnementales, mais elle est prête à sacrifier la survie des derniers orangs-outans sur l’autel de profits horlogers d’autant plus mince que le marché indonésien est déclinant, sinon pourri…

Source : Business Montre